Luc Besson
Le réalisateur dénonce la reprise de cette "fake news" sur la suite de "Lucy".

Luc Besson met les choses au claur. Dans une longue note publiée cette nuit sur ses réseaux sociaux, le réalisateur français s'en est pris aux médias, qui ont relayé ces derniers jours une information selon laquelle il avait terminé le scénario de la suite de "Lucy", son carton porté par Scarlett Johansson. Une information révélée dans un premier temps par le très sérieux magazine spécialisé américain "Variety".

Il y a une dizaine de jours, le magazine a indiqué qu'au cours d'une réunion avec les actionnaires de sa société EuropaCorp, la nouvelle stratégie de la boîte de production avait été dévoilée par Marc Schmuger, le PDG d'EuropaCorp. Et au détour d'une phrase, l'article a évoqué ce projet de suite. "Schmuger a déclaré qu'EuropaCorp développait activement une suite au film 'Lucy' avec Scarlett Johansson. Bien qu'il n'ait pas donné d'information spécifique sur le projet, il a révélé que Luc Besson en avait déjà écrit le scénario", assurait "Variety".

"Au diable les vérifications, l'éthique ou la morale"

L'information a donc été reprise dans le monde entier - y compris sur puremedias.com -, mais Luc Besson assure qu'il s'agit d'une "fake news". Dans un long post publié sur Instagram, il s'en prend donc aux journalistes qui n'ont pas fait leur travail. "Reprenons un article étranger et contentons nous de le traduire, sans perspective, sans discernement. Quand avez vous perdu cette foi ? Quand avez-vous laissé tomber ?", s'interroge-t-il.

"Nous on fait peut être des films qui ne vous plaisent pas mais on s'applique, souvent pendant des années, pour servir notre amour et notre foi. S'il vous plaît, essayez de retrouver votre dignité, votre noblesse, votre courage. On aurait tellement besoin de vous dans cette période si difficile. Reprenez de la hauteur. Respectez-vous", implore-t-il avant de préciser qu'il ne prépare pas "Lucy 2", "ni hier, ni demain".

"Je crois que je vais être obligé"

Cette mise au point est claire, mais surprend au vu des propos prêtés au PDG par "Variety", ainsi qu'à ceux de Luc Besson lui-même. Fin 2014 déjà, après avoir annoncé dans un premier temps qu'aucune suite n'était prévue, le réalisateur français avait adapté son discours. "Tout le monde réclame la suite. Je crois que je vais être obligé. Enfin, si je trouve une idée car quand on voit le film, c'est compliqué d'imaginer une suite. Cela n'a pas du tout été écrit pour ça", avait-il déclaré. Trois ans plus tard, il semble que la bonne "idée" en question n'ait pas encore été trouvée.

Laisser un commentaire
Outbrain