Samedi, la Nouvelle-Zélande a été sacrée championne du monde.
D'après "Le Figaro", TF1 aurait gagné quelques millions d'euros avec la Coupe du monde de rugby.

A peine l'émotion de l'intense finale retombée, c'est déjà l'heure des comptes à TF1. La chaîne fait le bilan de la Coupe du monde de rugby 2015, dont elle avait acheté les droits pour un prix compris entre 40 et 45 millions d'euros.

Côté audience, la chaîne a de quoi être satisfaite de la compétition. Samedi, la finale entre la Nouvelle-Zélande et l'Australie a attiré 8,5 millions de téléspectateurs, soit 53,9% de parts de marché. C'est la plus forte audience de la compétition pour un match sans le XV de France. Les Bleus, eux, ont affolé Médiamétrie. 12 millions d'amateurs de ballon ovale ont regardé leur quart de finale calamiteux contre la Nouvelle-Zélande (62-13), soit 47,9% sur le public de quatre ans et plus. C'est à ce jour, la meilleure audience de l'année. La dernière phase de la Coupe du monde a fortement boosté la chaîne, qui enregistre un très bon mois d'octobre à 22,4% de PDA, contre 21,4% en septembre. C'est son meilleur mois de l'année, et de loin !

Des coupures publicitaires remplies à 84%

Des scores qui ont convaincu les annonceurs. Selon Le Figaro, le taux de remplissage des écrans publicitaires était de 84% avant la finale et la petite finale. La chaîne aurait ainsi réalisé 27 millions d'euros de chiffre d'affaires publicitaires net avant ce week-end. Auquel il faut ajouter les recettes du parrainage (5 millions d'euros), les recettes publicitaires de l'important dispositif numérique (1 million d'euros), et les recettes des deux derniers matchs. Mais, selon nos informations, la chaîne a proposé des soldes pour les écrans du dernier week-end, proposant aux annonceurs un écran gratuit lors la petite finale de vendredi soir contre un écran acheté pour la finale de samedi après-midi.

35 millions de recettes

Toujours selon nos confrères du "Figaro", en tout, TF1 table sur 35 million de recettes publicitaires auxquelles s'ajoutent le prix de la revente de 31 rencontres à Canal+ pour 13 millions d'euros. Si l'on retire les frais de production, qui s'élèvent à 4-5 millions d'euros, la compétition serait donc légèrement rentable pour la Une. Elle l'aurait été très largement, si les Bleus avaient réussi à se glisser dans le dernier carré.

La chaîne, qui entend désormais miser sur tous les évènement sportifs, a déjà, selon "L'Equipe", "entamé les discussions" pour les droits de la prochaine édition de la Coupe du monde de rugby. Mais elle se déroulera au Japon, à des horaires beaucoup moins favorables que cette édition 2015 !

Laisser un commentaire
Outbrain