Cyril Hanouna
Grand gagnant des TV Notes 2017, Cyril Hanouna revient pour puremedias.com sur une saison compliquée et dévoile les nouveautés de "Touche pas à mon poste" à la rentrée.

Cyril Hanouna une nouvelle fois en bonne place du palmarès des TV Notes 2017. L'animateur décroche deux trophées et C8 remporte celui de la meilleure chaîne TNT. Malgré les multiples dérapages de la saison et la lourde sanction infligée par le CSA, l'animateur le plus controversé du PAF reste droit dans ses bottes et annonce une 8e saison de "Touche pas à mon poste" profondément remaniée. Entretien.

Vous obtenez deux TV Notes, celui du meilleur animateur, du meilleur talk. La chaîne C8 a aussi été élue meilleure chaîne de la TNT. Vous dites quoi, merci les fanzouzes pour leur mobilisation ?
Merci les fanzouzes, merci les téléspectateurs. Je suis hyper content, le public est toujours là, il ne nous lâche pas. Je vais atteindre 5 millions de followers sur Twitter, j'ai toujours dit que je faisais de la télé pour eux. Quand il y a des tempêtes, ils ne partent pas. On est la seule émission qui a émergé grâce aux réseaux sociaux. Les TV Notes, c'est super important pour nous, c'est le plus gros sondage qui est fait chaque année. Ce qui me fait plaisir dans le palmarès, c'est d'y voir la nouvelle génération : Yann Barthès, Camille Combal et moi.

Vous aviez peur d'être devancé par Yann Barthès ?
Yann, c'est le meilleur dans ce qu'il fait, il n'y a pas photo. En tant que producteur, dès que je vois un animateur, il veut "faire du Yann Barthès". Jouer avec les images, assis, avec une cravate, des gars autour. Tout le monde veut faire ça aujourd'hui, personne ne veut faire ce que je fais moi (rires), je suis tranquille ! On ne va pas se mentir, les animateurs dont on parle le plus aujourd'hui, c'est lui et moi. Aux animateurs des grandes chaînes qui hésitent à venir sur C8, je leur dis : "De quels animateurs tu entends le plus parler ? Yann, TMC et moi, C8". Par exemple, on entend beaucoup moins parler d'un Jean-Luc Reichmann qui cartonne sur TF1.

Ils ont dit
"TPMP, ce n'est pas un long fleuve tranquille, il faut avoir les reins solides !"
Cyril Hanouna

Ce palmarès, il est inespéré après cette saison parasitée par les dérapages et les polémiques...
TPMP, ce n'est pas un long fleuve tranquille, il faut avoir les reins solides ! On a eu beaucoup de polémiques cette saison, comme sur les 35 heures de direct. On a fait beaucoup de choses et les médias n'ont retenu que deux dérapages. Sur "Radio Baba", ce qui m'a fait le plus mal, ce n'est pas la polémique, c'est qu'on dise que je suis homophobe. Il y a 1 million de personnes qui étaient devant l'émission et 40 millions n'ont vu que ce qu'il y avait sur les réseaux sociaux à ce sujet. Ce qui m'a gêné dans cette séquence, c'est le piège, on a piégé quelqu'un à l'antenne. Je le regrette, on a déconné. Je faisais ça à la radio mais à la télé, c'est une loupe énorme. J'ai d'abord eu envie de rencontrer les personnes blessées. Après, que des institutions, ou d'autres chaînes tentent de faire du buzz là-dessus, cela me gêne. Beaucoup se sont servis de cette polémique à des fins économiques, pour affaiblir C8. J'ai toujours caricaturé tout le monde et je continuerai à le faire.

Vous continuez de penser que la sanction du CSA, pour deux autres affaires, est disproportionnée ?
Ils sont quand même plus sur nous que sur les autres... Je ne vais pas taper sur "Les Marseillais" ou sur "Les Anges". Ils ont nommé un rapporteur indépendant, qui n'avait pas préconisé de sanction sur l'affaire Matthieu Delormeau, et 50.000 euros pour la séquence avec Capucine Anav. Mais la sanction du CSA n'a absolument rien à voir avec ces préconisations. Si on nomme quelqu'un, qui enquête et préconise, c'est pour l'écouter un peu... Je préfèrerais travailler avec le CSA, parler avec lui, l'interroger sur certaines séquences auxquelles on pense, le sonder. Le CSA a eu la main très très lourde, de l'avis même des professionnels.

Vous vous y attendiez ?
Franchement, non. J'avais eu vent du rapport, je pensais que cela serait dans les eaux de ce qui avait été proposé par le rapporteur.

Vous auriez pu faire profil bas, laisser passer l'orage, mais non, vous avez tapé sur le CSA dès le lendemain...
Vous me connaissez, je suis comme ça. J'ai toujours été sympa avec le CSA dans l'émission mais là, les mesures prises sont disproportionnées, exagérées. On attend la prochaine sanction... qui devrait arriver en juillet, j'espère que cela ne sera pas un feu d'artifice pour le 14 (rires).

Ils ont dit
"Les gens, ce qu'ils veulent, c'est un dîner de con inversé. Je ne prends que des mecs intelligents autour de la table et le con, c'est moi".
Cyril Hanouna

On parle de 3 à 4 millions d'euros de manque à gagner. Comment a réagi l'actionnaire de C8 et votre ami, Vincent Bolloré ?
Si cela m'était arrivé sur une autre chaîne, cela aurait été beaucoup plus compliqué pour moi. On m'aurait sans doute mis au vert quelques semaines. Vincent Bolloré m'a immédiatement soutenu. Il m'a expliqué que les téléspectateurs ne devaient pas en pâtir, que le CSA avait fait son travail mais que je devais continuer à faire le mien. Il m'a dit : "Tu as eu une sanction, mais les téléspectateurs t'attendent tous les soirs". Il ne voulait pas qu'on les pénalise, il m'a interdit d'arrêter plus tôt que prévu. Il a eu raison, le public est toujours là.

Cela veut dire que H2O, votre société de production, a offert à C8 les émissions sans pub ? Ou avec une ristourne ?
Non, on ne les offre pas, mais on est des partenaires, et si on peut les aider sur n'importe quoi, on le fera. C'est le message qu'on a fait passer. Sur C8, j'ai une liberté que jamais je ne retrouverai ailleurs.

TPMP a beaucoup changé depuis sa création, notamment cette saison. Allez-vous recentrer l'émission sur les médias à la rentrée, comme on a pu le lire ?
On ne retient que la déconne, mais on parle beaucoup de médias dans l'émission. A la rentrée, il va y avoir beaucoup de nouveautés. Ce sera entre "Le Grand Journal" et "TPMP". Avec deux fictions courtes dans l'émission, des caméras cachées, un zapping radio porté par Stéphanie Loire, beaucoup de choses se passeront en dehors de l'émission, on va respirer. Il n'y aura pratiquement que des journalistes autour de la table, une chronique politique comme à l'époque avec Bertrand Chameroy. On va ouvrir et upgrader l'émission. Jusqu'aux tenues des chroniqueurs, je vais un peu les "chiciser".

Camille Combal va prendre encore plus d'importance ?
Oui, il aura son rendez-vous à lui, intégré, pendant 20/25 minutes, un peu comme à l'époque du "Petit Journal" dans "Le Grand Journal". Il aura son espace, sur une scène. Je veux revenir à des rendez-vous très identifiés. Cette année, c'était un peu bordélique. Il faut foutre le bordel mais avec des séquences fortes, c'est ma priorité pour la saison prochaine. La première partie de l'émission, je serai plus accompagnateur que show man, je m'amuserai dans la deuxième partie. Les gens, ce qui veulent, c'est le dîner de con inversé. Je prends que des mecs intelligents autour de la table et le con, c'est moi. C'était le pitch de France 4 à l'époque. Je vais beaucoup travailler les images, on remettra par exemple "Les inconnus du poste" que les gens adoraient.

Ils ont dit
"On doit changer l'écriture de cette émission,TPMP va prendre un virage. Je ne veux pas tout bousculer, mais je veux prendre un risque".
Cyril Hanouna

Pourquoi arrête-t-il "Il en pense quoi" alors que les scores sont très bons ?
J'essaye encore de le convaincre, je n'ai pas encore dit mon dernier mot. Camille, c'est un gentil, donc il me laisse une porte ouverte. Donc j'essaye de forcer la porte... J'aimerais bien qu'il fasse les deux. Mais je ne sais pas s'il peut faire les trois, avec la radio.

Et le plateau ?
Ca va aussi changer ! Je vais reprendre les studios du "Grand Journal", avec un plateau beaucoup plus petit. C'était trop grand, le public était à 15 mètres de moi, il n'entendait même pas mes vannes. On avait plus un plateau de show que de talk. C'est moi qui ai fait cette erreur la saison dernière. Et on va revenir à 8 chroniqueurs ! Cette année, on était parfois 11 autour de la table... c'est trop ! La table était trop grande, il fallait remplir. Il y aura trois pôles/parties. Une partie presse, on ne le traite pas du tout aujourd'hui, avec des chroniqueurs qui vont venir la porter en plateau, et les chroniqueurs qui réagissent. Un deuxième pôle web. Et un troisième radio/télé.

Les horaires vont être modifiés ?
On est en train de voir mais cela ne devrait pas beaucoup changer. On doit changer l'écriture de cette émission,TPMP va prendre un virage. Je ne veux pas tout bousculer, mais je veux prendre un risque. Même notre public a envie de nouveautés.

L'objectif de cette nouvelle formule, c'est aussi de ne pas se laisser distancer durablement par "Quotidien" sur TMC ?
TPMP et "Quotidien", c'est Nadal/Federer. Mais j'adore ça... Tous les matins, c'est le match Hanouna/Barthès dont on parle. L'année dernière déjà, je demandais tous les jours aux études les chiffres d'audience en frontal du "Petit Journal" et de TPMP. Une fois c'était nous, une fois c'était eux. Pour l'année prochaine, ça m'excite grave ! Sil n'y avait pas eu "Quotidien", j'aurais sans doute arrêté. Leur arrivée sur TMC, cela m'a remotivé. Ruquier, quand il était venu en face en access, j'étais comme un fou !

Ruquier, il n'est plus trop dans le match des talks... Les audiences de "On n'est pas couché" sont en forte baisse cette saison...
Franchement, ça peut rebondir. Il est bon. Je pense que c'est plus une question de prod ! Le plateau n'a pas changé depuis des années, le générique c'est une cata, les images... Laurent, le pauvre ! Son rêve, c'était "Les Grosses Têtes". Sa priorité, c'est donc RTL où il cartonne. Si j'étais Laurent, je mettrais mon nez dans la prod ! Il devrait revenir à une bande, l'émission qui a le mieux marché cette saison, c'était celle où il a fait revenir tous les anciens.

Ils ont dit
"Enora, cette saison, elle a mis plus de rondeurs. Mais ce n'est pas ce que j'attends d'elle"
Cyril Hanouna

Vous visez toujours les 2 millions ?
Franchement, oui ! Même si c'est pratiquement impossible... Entre Yann et moi, on fait déjà 3 millions, tous les jours. Yves Calvi va arriver, on va voir ce que va donner la fiction de TF1. Avec Calvi et "C à vous", on peut taper les 5 millions sur les 4 talks, c'est énorme. "C à vous", c'est pile la cible de Calvi, le candidat idéal pour cette case. J'ai donné cette idée il y a deux ans car il peut faire mal aux autres, sans faire mal à TPMP. C'est Vincent Bolloré qui l'a convaincu.

Enora Malagré fidèle parmi les fidèles a quitté TPMP, vous comprenez son choix ?
Cela me fait toujours de la peine quand les gens partent, je vire rarement les gens. Mais je comprends, elle a grandi. Enora, quand je l'ai prise, c'était la grande gueule, urbaine, elle remplissait ce rôle. Aujourd'hui, elle a changé, elle ne peut pas faire les mêmes choses qu'avant. Mais c'est ce que recherchais toujours chez elle. Cette saison, elle a mis plus de rondeurs. Mais ce n'est pas ce que j'attends d'elle.

C'est le piège de cette émission... Incarner un personnage et ne plus pouvoir en sortir.
Vous avez raison. Mais le cas Enora, cela prouve que les gens ne jouent pas : je ne peux pas lui demander aujourd'hui de faire ce qu'elle était il y a 7 ans. Celui qui est très fort pour ça, c'est Ruquier. Il est capable d'enlever un duo Naulleau/Zemmour et de se réinventer derrière. C'est le conseil qu'il m'a donné : "Ne sois jamais dépendant de tes chroniqueurs". Tout ce qui nous est arrivé aujourd'hui va nous permettre de tout changer la saison prochaine, ce sera une nouvelle ère. Peut-être que ce sera le début de notre perte, je n'en sais rien. Je le dis souvent, TPMP, c'est une sitcom, je dois raconter de nouvelles histoires. Il faut des personnages récurrents qu'on aime, des personnages qu'on déteste, qu'on aime détester. J'ai vraiment envie d'avoir des marqueurs forts dans les changements.

Avez-vous des nouvelles de Matthieu Delormeau ?
J'échange avec lui par SMS. Il prépare un doc sur moi pour la rentrée. Je pense qu'il va rester sur C8, j'attends de voir ce qu'il a envie de faire. Je voulais vraiment le laisser se reposer. Je peux comprendre que certains chroniqueurs soient peinés, bousculés dans leur quotidien. Je ne veux pas les faire chier. Moi je leur dis qu'ils doivent venir pour s'amuser. Si c'est pour arriver dans TPMP avec la boule au ventre, ce n'est pas possible.

William Leymergie à midi C8, c'est une bonne idée ?
Déjà, j'ai lu que j'avais voulu me séparer de Daphné Bürki... C'est faux, je voulais qu'elle reste ! J'imaginais plus une nouvelle formule façon "Grande famille" pour elle. Pour Leymergie, est-ce que c'est confirmé ? Si c'est dans les tuyaux, je pense qu'à cette heure là, il peut aller gratter à TF1 et à Jean-Pierre Pernaut. Il peut aussi nous faire remonter la moyenne de la chaîne même si sincèrement, je n'y aurais pas pensé... (rires). Pour contrer Pernaut, c'est la meilleure personne, il a son public, très fidèle.

Laisser un commentaire
Outbrain