Christophe Castaner répond en vélib à un journaliste de franceinfo.
Le chroniqueur Guy Birenbaum avait lancé le défi au porte-parole du gouvernement de quitter le conseil des ministre en vélo.

Un ministre en Vélib ! Hier sur franceinfo, le journaliste Guy Birenbaum est revenu dans son rendez-vous quotidien "T'as vu l'info" sur la vidéo "Le débrief du porte-parole", diffusée sur Twitter, dans laquelle Christophe Castaner résume le Conseil des ministres. Originalité de la séquence, le proche d'Emmanuel Macron s'est filmé assis sur le siège passager de sa voiture pour évoquer les détails de la réunion du gouvernement face à la caméra.

"Un porte-parole qui porte la parole du gouvernement dans une voiture qui roule. Donc, la parole du pouvoir roule vers nous ! C'est tellement 'disruptif', c'est tellement 'start-up nation', tellement 'coworking in a car', tellement 'Make our Bagnole Great Again'", s'est moqué le chroniqueur, avant de lancer : "Mais il faut aller plus loin. Les gars, si vous voulez disrupter vraiment, la semaine prochaine, Monsieur Castaner débriefera en Vélib."

"J'ai mis mon plus beau casque pour ne pas prêter à la polémique"

Après la diffusion de cette chronique, Christophe Castaner a tenu à relever le défi lancé par le journaliste, en montant sur un Vélib et en se filmant. "J'avais écouté ce matin avec attention, mais aussi avec le sourire, votre chronique. J'ai trouvé l'idée assez bonne et j'ai mis mon plus beau casque pour ne pas prêter à la polémique", a répondu le porte-parole du gouvernement.

Il a ajouté : "J'ai tenté l'exercice pour m'entraîner de rendre compte du Conseil des ministres avec ce format-là. Ça ne va pas être simple ! Parce que, l'air de rien, il faut que je réfléchisse un peu à ce que je peux vous dire !" L'homme politique a poursuivi qu'il pouvait "parler de (son) déjeuner avec quelques journalistes", "de (ses) rendez-vous", "de la conférence des présidents au Sénat, avec le nouveau président du Sénat."

"Je ne pourrai pas retenir votre idée la semaine prochaine"

"Je voulais vous dire à titre personnel - et entre nous, c'est un secret -, votre idée, je ne pourrai pas la retenir mercredi prochain. Votre chronique m'a au moins fait sourire. Elle a fait sourire ma famille. Je voulais vous en remercier. A bientôt !", a conclu le ministre. puremedias.com vous propose de visionner la séquence.

Voir sur le site puremedias.com
Outbrain