Laurent Baffie s'exuse dans "SLT !"
Ce soir dans "Salut les Terriens !", l'animateur et son sniper reviendront sur l'affaire dite de la jupe de Nolwenn.

Faute avouée, faute pardonnée ? Alors que le soufflet de la polémique autour de l'affaire dite de la jupe de Nolwenn peine à retomber, C8 vient de publier un extrait du numéro de "Salut les Terriens !" qui sera diffusé ce soir, à 19h. Dans celui-ci, Laurent Baffie, vêtu d'une camisole de force, présente officiellement ses excuses parce qu'il a, dit-il, "fait quelque chose de pas bien" en "touchant à la jupe d'une fille".

"Je le ferai plus"

"C'était pas bien, je le sais, je l'ai expliqué à mes enfants" déclare-t-il avant d'ajouter, dans un trait d'humour qu'il a "consulté un psy qui (lui) a conseillé ce petit vêtement de mi-saison" pour "(l)'empêcher de faire pas mal de conneries". Retrouvant ensuite un ton plus sérieux, le sniper de Thierry Ardisson tient à s'excuser auprès de Nolwenn Leroy, déplorant qu'on ne lui parle plus que de l'affaire au lieu de parler de son album. L'humoriste ajoute qu'il craint également que la séquence lui revienne "à la gueule" alors qu'il se dit "très sensible à la cause des femmes battues".

Retrouvant à nouveau un ton badin et provocateur, il remercie ensuite Thierry Ardisson "d'avoir coupé la séquence avec Monica Bellucci, quand (il) lui arrache son soutien-gorge". À nouveau plus sérieux, Laurent Baffie promet qu'il ne "touchera plus" aux jupes des filles, déclarant "comprendre (celles) qui ont été blessées" par son geste. De son côté, Thierry Ardisson décide de repasser l'extrait dans sa globalité, insistant sur le fait que la chanteuse n'avait manifesté aucune gêne ni réprobation suite au geste de son ami qu'elle a "laissé faire" parce qu'elle "le connaît depuis longtemps".

L'agacement de Thierry Ardisson

"Voilà, il suffisait d'aller un tout plus loin dans l'émission !" raille Thierry Ardisson en plateau avant de s'engager dans la lecture d'un long SMS envoyé par sa propre fille. Dans celui-ci, la jeune femme fustige une "non-polémique pour des gens qui n'ont rien à faire", renvoyant notamment Roselyne Bachelot "et compagnie" dans leurs cordes en leur recommandant de s'intéresser "l'horrible affaire d'un homme de 28 ans qui a violé une fillette de 11 ans, et parce qu'elle ne s'est pas défendue, c'est traité par le tribunal comme atteinte sexuel et non viol". Face caméra, Thierry Ardisson s'adresse alors aux journaliste, déclarant "Au lieu de regarder la télé et d'écrire tous les mêmes conneries, qu'ils s'intéressent au monde autour d'eux". puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Laisser un commentaire
Outbrain