Bande-annonce de 'WorkinGirls' saison 4
La chaîne cryptée lance ce soir la quatrième saison de sa sitcom, marquée par un reboot total.

On change tout et on recommence. Deux ans après la diffusion du téléfilm "La grande évasion", Canal+ lance ce soir, à 22h50, la nouvelle saison de sa comédie "WorkinGirls". Mais pour cette quatrième salve, c'est un nouveau départ qui attend les filles. Oubliée la vie en entreprise puis en prison, les "WorkinGirls" investissent l'hôpital en faisant table rase du passé - jamais mentionné dans la série. Mais si l'environnement change, le coeur de la série et ses fondamentaux restent présents... et se sont même améliorés.

Une vraie réussite

En effet, après une saison 3 redondante malgré une intrigue plus ancrée et un téléfilm correct mais sans plus, la saison 4 de "WorkinGirls" est une vraie réussite. Les personnages - qui conservent les traits qu'on leur connaît déjà, de la nymphomanie de Deb à la préciosité de Karine - sont les mêmes, à l'exception d'Hélène, Blanche Gardin ne pouvant tourner la série. Et c'est même un retour aux sources auquel ont le droit les personnages, puisque la passade asexuée de Déborah est de l'histoire ancienne, tout comme l'homosexualité de Karine.

Sur l'ensemble de la saison, "WorkinGirls" ne rate presque jamais son coup. Les gags sont toujours réussis, parfois trash mais souvent familiaux. L'alchimie opère à nouveau et les nouvelles recrues (Nadia Roz, François-David Cardonnel, Anthony Pho et Jérémie Dethelot) s'intègrent parfaitement. Seul petit regret : une intrigue pourtant intéressante - un service doit être fermé, celui des "WorkinGirls" en tête de liste mais les filles espèrent faire fermer celui du Docteur Sinclair, rivale de Karine - qui ne commence à être réellement exploitée qu'à partir du quatrième épisode.

Résultat, ce reboot complet de "WorkinGirls" est une vraie réussite. La série se rend encore plus accessible qu'auparavant et ne tombe pas dans la facilité - hormis quelques petites séquences, qui restent malgré tout assez drôles. Un coup de frais bienvenu et presque nécessaire sur l'une des pépites de Canal+ ces dernières années, injustement passée presque inaperçue.

"WorkinGirls à l'hôpital", dès ce soir à 22h50 sur Canal+.

Laisser un commentaire
Outbrain