Le mensuel "Capital" enquête sur le train de vie de Johnny Hallyday dans son numéro de décembre 2011
Dans une longue enquête, le mensuel "Capital" évoque la situation financière délicate de Johnny Hallyday qui dépenserait 6,5 millions d'euros par an !

C'est une enquête qui ne fera ni plaisir au clan de Johnny Hallyday ni à ses fans. Dans son numéro de décembre, le mensuel Capital pointe du doigt la façon dont le chanteur gère ses affaires dans un article au titre pour le moins agressif "Johnny, chante ou crève !". "Bonne nouvelle pour ses fans, le chanteur n'est pas près de prendre sa retraite... Après le flop de son dernier album, il a vraiment besoin d'argent" annonce le magazine.

Capital revient sur les derniers déboires du chanteur sans réellement apporter de nouvelles révélations : Johnny dépense trop, est mal entouré et ne vend plus assez de disques. Son épouse, Laeticia, est une nouvelle fois mise en cause, accusée d'avoir recruté de mauvais conseillers pour le chanteur. Mais Johnny lui-même aurait fait le ménage autour de lui pour s'adjoindre les services d'un sérieux cabinet d'affaires parisiens "très éloigné du show-biz". "Entre autres recommandations, ils lui auraient suggéré de réduire son train de vie. L'artiste a promis d'être sage. Mais cela ne l'a pas empêché de continuer de payer, pendant des mois, des tablées de douze personnes au restaurant après sa performance au théâtre, de continuer à régaler le week-end ses nombreux invités à Marnes-la-Coquette et de financer les inlassables virées shopping de Laeticia" racontent nos confrères.

Entre un nouvel album et sa future tournée, Johnny est booké jusqu'en 2013, ayant obtenu en échange une avance de 12 millions d'euros de la part de son nouveau producteur Gilbert Coullier. Une jolie somme bien nécessaire : selon les estimations de Capital, Johnny "flambe" quelques 6,5 millions d'euros par an pour son quotidien et ses quatre propriétés.

> Enquête complète à lire dans le numéro de Capital de décembre 2011

Laisser un commentaire
Outbrain